Câblage: préparez-vous à tester la Cat.8,
Par Robert Luijten, Expert Test & Mesures chez Fluke Networks

Publié le 19 Juin 2017

Quelles pourraient être les futures applications nécessitant la Cat. 8 ? Difficile à dire aujourd’hui… mais nous savons déjà qu’elle est principalement conçue pour prendre en charge le IEEE 802.3bq 25G/40GBASE-T.

Actuellement, aucun fournisseur n’expédie d’équipement 25/40GBASE-T et de solutions de câblage de Cat. 8, mais soyez sûrs qu’ils apparaîtront bientôt, vraisemblablement à la périphérie des centres de données, afin de prendre en charge des liaisons entre le commutateur et le serveur pour des distances allant jusqu’à 30 mètres, la même zone du centre de données pour lequel le câblage de Cat. 6A et 10GBASE-T est actuellement privilégié.

Gageons aussi que les mises à niveau de centres de données de Cat. 6 ou Cat. 6A vers la Cat. 8 se feront sans complications. Ces configurations de câblage structurées sont typiquement basées sur des rangées avec des commutateurs de périphérie et leurs panneaux de brassage correspondants résidant dans une baie réseau (ou rack) d’extrémité de rangée ou de milieu de rangée et les serveurs et leurs panneaux de brassage correspondants situés dans les autres baies (ou racks) au sein de la rangée. Avec la distance de 30 mètres offerte par la Cat. 8 (semblable à la distance de 35 mètres pour le 10GBASE-T sur Cat. 6 ou sur 6A en mode
courte portée alimentation faible), les baies réseau peuvent également se situer dans leur propre zone de distribution et être connectées à des groupements distincts de baies de serveur.
Ainsi vous effectuerez votre test de liaison permanente de Cat. 8, pour une première extrémité, au panneau de brassage dans la baie réseau, et pour l’autre, au panneau de brassage dans la baie serveur.

Pourquoi la Cat. 8 et des débits de 25/40 Gb/s ?

Avec des liaisons optiques backbone de commutateur à commutateur au sein du centre de données capables de transmettre à 100 Gb/s et l’IEEE visant déjà 200 et 400 Gb/s, un débit de 10 Gb/s n’offrira bientôt plus assez de bande passante pour les serveurs virtualisés dans les environnements cloud actuels, hyperscale et certains environnements avancés de centre de données d’entreprise. Et tandis que la fibre optique prend en charge des débits d’Ethernet jusqu’à 40 Gb/s, les systèmes de câblage cuivre restent moins cher en raison des coûts d’installation, de la consommation en énergie ainsi que des coûts inférieurs des composants électroniques. Ceci fait de la Cat. 8 et de la 25/40GBASE-T la suite logique de cette évolution.

Certains centres de données peuvent choisir d’employer des câbles de connexion directe (DAC) comme les solutions SFP28 pour des connexions directes de commutateur à serveur à de plus hauts débits de 25 Gb/s (25GBASE-CR). Mais à la différence des distances de 30 mètres prises en charge par la Cat. 8, ces solutions sont limitées à environ 5 mètres, ce qui peut limiter considérablement la flexibilité en matière de placement des commutateurs et des serveurs dans les centres de données. C’est pourquoi les câbles SFP28 sont en général uniquement déployés dans des configurations top-of-rack (haut de la baie) où les commutateurs de périphérie résident dans la même baie et se connectent directement aux serveurs de cette baie.

De plus, à la différence du 25GBASE-CR, le 25GBASE-T/40GBASE-T vient prendre en charge la négociation automatique, ce qui permet de prendre en charge les liaisons serveur montantes de serveur 25 et 40 Gb/s à un simple commutateur à des fins d’efficacité, d’économie et de flexibilité.

Les évolutions futures

Avez-vous besoin d’un appareil de test Cat.8 dès maintenant ? Il est probable que vous n’ayez pas à procéder à des tests de Cat. 8 avant au moins un an. Mais les appareils de test sont un investissement qui peut vous permettre d’être prêts lorsque vos clients commenceront à déployer des technologies de Cat. 8, que ce soit dans six mois ou dans un an. Alors soyez prêts ! 

Copyright © 2017 Animasoft - All right reserved